mardi 26 août 2008

Choses absurdes, improbables et quotidiennes - Tarte aux courgettes façon Bouton de Rose, Eclair carotte, fenouil, gingembre

Vous avez dû comprendre qu’en ce moment, les moments de repos où je parviens à mobiliser deux muscles et trois neurones réactifs sont rares, d’où cette petite période de silence. D’où aussi, en vrac, quelques petites choses notées ces derniers temps, au gré de mes petites crispations et allégresses ...

A la piscine, ces nageurs de pacotille persuadés que tsunamiser les alentours (ie : moi) fait avancer plus vite.

La policière d'1 mètre 20 affirmant sa mission d’émissaire de la Loi en me sommant d’effectuer un demi-tour de 2,33 mètres au feu quasi vert.

A la piscine, ces abr...is de nageurs qui s’arrêtent au milieu de la ligne, de préférence à 4,2 centimètres de moi. Et qui doivent en plus se demander Mais qu'est-ce qu'elle a, celle-là ?

L’air tendu et overbooké des petits supérieurs en quête de reconnaissance et d’autorité.

Le début de la déferlante de pluie, 3 minutes avant de devoir partir en vélo.

L’andouillette-frittes à 10h50.

La connexion qui flanche au moment décisif de la révélation de l’hôte de la semaine sur M6Replay.

Passer par une porte de la chambre froide pour se rafraîchir quelques minutes. Ressortir par l’autre porte, l’air pressé.

La saucisse de Morteau-frittes à 10h51.

Dégustez la brioche de tropézienne en rab, encore toute chaude et pleine de nougatine, un peu avant 7 heures.

A la piscine, tout ce monde, tout le temps, à toute heure (mais que fait la police ?).

Réussir à descendre les escaliers avec un sac de chocolat de 25 kilos, parvenir à transporter - avec une grimace quasi souriante - la cuve de 50 kilos.

Trouver incongrue l’appellation « crème légère » pour un mélange de crème pâtissière, crème au beurre et crème Chantilly. En rire et vivre un bon gros moment de solitude.

Arriver à garnir les mille-feuilles à 2 grammes près.

Redécouvrir Starmania et constater avec bonheur qu’on se souvient encore par cœur de toutes les paroles. Chanter à tue tête. Noter que tout le monde ne porte pas Starmania dans son cœur. Continuer à chanter.

Jean-Paul à moins de 100 mètres du boulot.

Rester un peu fermée à l’art contemporain chinois et ses artistes qui s’enduisent le corps de pâte de poisson ou font frire des jouets en plastique.

Récolter un bleu sur le petit doigt. Ne pas comprendre à quoi sert ce petit doigt.

Les spaghettis bolognaises à 10h52.

Bref. Sans transition : une tarte aux courgettes façon Passard et sa belle Bouton de Rose (vu et dégustée ), belle et bonne, crousti-fondante à souhait, avec une touche de parmesan et de zeste de citron. Et un éclair salé carotte, fenouil, gingembre. Parce que pourquoi pas un éclair salé, et que carotte, fenouil et gingembre font diablement bon ménage.

***
Tarte aux courgettes passardienne

Pour deux
3 feuilles de brick
3 petits courgettes
huile d’olive
½ zeste de citron râpé
1 bon morceau de parmesan

Laver et couper les courgettes en fines lamelles à la mandoline. Les faire cuire quelques minutes à la vapeur puis les placer sur du papier absorbant.
Préchauffer le four à 180°.
Foncer un moule à tarte avec les feuilles de brick en les superposant et en les badigeonnant d’un peu d’huile d’olive.
Faire cuire une quinzaine de minutes.

Répartir sur le fond de tarte du parmesan râpé et du zeste de citron.
Rouler les lamelles de courgettes de façon assez serrée et les répartir sur le fond (oui c’est long, oui c’est fastidieux).
Repasser au four une quinzaine de minutes.
Saupoudrer un peu de fleur de sel et servir tiède.

***
Eclair carotte, fenouil, gingembre

Pour 4 éclairs (avec restes de pâte à choux)

Purée de carotte et fenouil au gingembre
250g de purée de carotte
1 bulbe de fenouil
un bon morceau de gingembre frais (12g)
sel

Faire blanchir le fenouil environ quinze minutes et le mixer avec la purée de carottes. Ajouter le gingembre passé au presse ail et une bonne pincée de sel.
Réserver.

Gelée carotte gingembre
50g de purée de carotte
10cL d’eau
un petit morceau de gingembre frais (5g)
1g (1/2cc) d’agar agar
sel

Faire chauffer la purée de carotte avec le sel, l’eau et le gingembre réduit en purée. Ajouter l’agar et laisser frémir 30 secondes.
Couler sur une surface plane (le couvercle d’un tuperware, par exemple) sur 1 mm de hauteur. Laisser prendre au frais.

Pâte à choux
125 mL d’eau
2 g de sel fin
une bonne pincée de curry
55g de beurre
70g de farine
2 gros oeufs

Dans une casserole, mélanger le lait, l’eau, le sel, le beurre en morceaux et porter le tout à ébullition. Chauffer une minute en mélangeant à la spatule.
Hors du feu, ajouter la farine en une seule fois en mélangeant énergiquement pour obtenir une pâte homogène. Baisser le feu.
Remettre sur le feu doux et continuer de travailler pour dessécher la pâte, jusqu’à ce qu’elle se détache des parois.
Retirer du feu. Verser dans un cul de poule et ajouter les œufs un par un en mélangeant à la spatule. On doit obtenir une pâte souple, lisse et brillante.

Préchauffer le four à 200°.
Sur une plaque couverte de papier sulfurisé, dresser les éclairs à la poche en espaçant bien.
Cuire entre 10 et 15 minutes à 200° puis baisser à 180° et laisser sécher 15 minutes. Laisser refroidir.

Finish :
Retourner les éclairs et y faire deux trous. Les remplir de purée à la poche à douille.
Découper des lamelles de gelée et les placer sur les éclairs.

19 commentaires:

  1. On doit être jumelles de piscine! je hais les hommes lubriques qui matent ds la piscine et qui en plus font ça ss l'eau, l'air de rien!
    Je te conseille d'y aller entre midi et deux, tout le monde mange.... ou presque!
    Courage, courage et pour le moment de solitude avec la crème légère, j'adore, car c'est aussi une appellation qui me parle. Légère, tu parles ;-)

    RépondreSupprimer
  2. quelle jolie tarte ! allez, je t'envoie plein de bonnes ondes pour vaincre les tsunamis des piscines, et surtout pour réussir à attaquer tes plats du jour à des heures aussi absconses.
    c'est un vrai sacerdoce que cet apprentissage !

    RépondreSupprimer
  3. Quel courage. tu trouves encore le temps d'aller à la piscine.
    J'adore cette petite tarte aux courgettes surtout la présentation Passardienne. pour l'éclair pas d'opinion car il faut vraiment gouter ces 3 saveurs ensemble. Bon courage pour tes déjeuners mi-matinée. C'est pas le truc qui me gêne surtout si je me suis levée tot !

    RépondreSupprimer
  4. Mince alors, je croyais que ça aidait à se détendre la piscine!!! Bon courage en tout cas pour l'andouillette...peut être qu'en pensant à Jean Paul l'odeur te gênera moins...? En tout cas je note cette jolie tarte fleurie!!

    RépondreSupprimer
  5. Frire des jouets en plastique !? Vraiment des moeurs bizarres... Quand je fréquentais les bassins, j'ai connu des déboires en piscine, le truc, nager à 20h00 en semaine, en hiver !!
    Quant à cette tarte-fleur, je l'avais faite pour les filles ici
    http://troispetitstours.over-blog.com/article-21746510.html
    Elles étaient ravies, sous le charme !
    J'aime beaucoup aussi cet éclair salé...

    RépondreSupprimer
  6. mon dieu mais qu'il a l'air bon ton éclair ! Super original, et je suis sur que c'est une réussite en plus ! Gingembre en plus, moi je suis accroooo ! Bises

    RépondreSupprimer
  7. Je suis très très impressionnée par cet éclair et surtout par le fait que tu sois encore (après tout ça ... l'andouillette surtout !) capable de sortir de si jolies choses. Tu as définitivement bien fait.

    J'ai ri de la légèreté de cette crème et de magnifique passage dans la chambre froide.

    Courage le cookie.

    RépondreSupprimer
  8. Passer par une porte de la chambre froide pour se rafraîchir quelques minutes. Ressortir par l’autre porte, l’air pressé.:
    Je vais le dire à ton chef!!

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai peut-être pas assez épongé les tranches de courgettes, mais le fond de ma tarte était tout mou, pas croquant du tout…
    La prochaine fois, je crois que j'essaierai avec une "vraie" pâte.
    A part ça, c'était très joli et très bon !
    Félicitations pour tout ce que vous faites!

    RépondreSupprimer
  10. Dès que j'ai vu la première photo, je me dit : il y a du Passard dans l'idée ! :) !
    La crème légère, c'est une appellation un peu absurde, je suis d'accord avec toi.
    Courage pour la piscine et tout le reste. Biz !

    RépondreSupprimer
  11. Plu original que ces recettes-là tu meurs! Merci de nous faire découvrir ce montage et cette association improbables avec ces petites histoire qui font sourire...
    Je signerai bien pour une spaghetti bolo au p'tit dèj du samedi;)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai toujours beaucoup aimé ton humour de période zombie. Droit au but, sans détours, en quelque sorte... ;)
    Genre Jen à la plage, quoi...

    RépondreSupprimer
  13. en un éclair je viens de prendre une telle tarte en pleine poire que j'en suis resté baba. Ail ail ail!
    Impossible de rester de glace face à tant de talent, un vrai sésame pour le bien-être!
    Les cookies de l'ordi sont en admiration devant les vôtres, le tiramisu sur l'écran s'est transformé en tsunami au niveau de mes papilles, bref c'est le grand bouleversement intérieur! Vanille ou chocolat avant d'arriver ici, vanille et chocolat après! Un blog fondant, un flickr savoureux, quel talent!

    S'il était possible de résumer : un humour fin absolument délicieux, des mets encore plus fins "aux petits oignons", un oeil d'artiste photographe, tout cela est vraiment trop rare, un énooOOOOOOOooorme MERCI à vous de partager tout ça!

    Au plaisir de revenir encore et encore!

    RépondreSupprimer
  14. Le blog de gwen9 septembre 2008 16:20

    Aimant beaucoup ce que tu fais, je me suis permis de te mentionner sur mon site. Je te laisser aller jeter un oeil.

    RépondreSupprimer
  15. S'il était possible de résumer (mais je pense pas hein...),je dirais "trop d'la balle ce blog!!!...mais putain à quand un nouvel articleuuh"

    Petit coucou d'où tu sais, jespere que tt roule de ton cote. Du mien, pas mal de galeres mais ca commence à s'arranger doucement.

    Ton dévoué,

    Fröh-Mantain

    RépondreSupprimer
  16. @ Attention cette tarte est copyrightée je vais le lui dire :-)
    Bon visiblement cette nouvelle experience semble bien se dérouler, je vais suivre cet apprentissage avec interet.
    Courage

    RépondreSupprimer
  17. c'est tout délicieux cet éclair carotte fenouil gingembre...
    tout un tas de petites victoires (la cuve de 50kg! jocker)
    d'adorable absurdité (légère, en vrai? faut jamais faire confiance à son pâtissier...)
    bon courage pour la suite, les bolo du petit déjeuner (avant ou après la crème légère?) et merci pour tes récits qui sont, de l'autre coté de l'écran, un pur plaisir à découvrir...

    RépondreSupprimer
  18. salut je t tagué
    psse voir quand tu peux!
    bises

    RépondreSupprimer
  19. ta pâtisserie appliquée aux légumes est fascinante, courage musclor!!!!!

    RépondreSupprimer