samedi 18 mai 2013

Du Marais et de la radio avec des vrais morceaux de Nanashi à l'intérieur


Ai-je déjà évoqué toute l'affection que j'ai pour Nanashi ?
Avec sa salle poético berlinoise, son public très entre-soi de communicants, créatifs et jolis minois tenant leur rôle, ses nourritures bienveillantes, Nanashi est emblématique de l'amour-haine envers mon cher haut Marais. Selon l'humeur du jour, amusement ou agacement prennent le dessus. Hier, à peine débarquée d'Inde, le contraste culturel était évidemment au plus haut. 
Bien loin des ruelles moites de Calcutta, j'observe le défilé, les élégances négligées, les moues boudeuses, désinvoltures appliquées. Délicieux spectacle.


Combien de fois ai-je bien pu venir m'attabler devant ses bentos ? Trente, quarante, cinquante ? Nanashi est ma cantine chérie, pour ses petits plats colorés qui vous veulent du bien, ses assaisonnements bien pensés, ses gentilles petites graines et légumes rôtis. Et ses desserts ! Ah les desserts de Nanashi ... simples, justes, bien construits, justement sucrés, gourmands, contrastés, et si jolis ... Comme hier, cette tarte kumquat, banane, chocolat. 



Nanashi, c'est aussi l'objet de la première de mes chroniques enregistrées pour Radio Marais. 


Tu connais pas Radio Marais ? Erreur. Radio Marais, c'est la nouvelle webradio du coeur de Paris. Délurée, décomplexée, inclassable, contemporaine, intemporelle, c'est une radio qui sait faire danser mais surtout réunir des animateurs aussi éclectiques que passionnés. Une radio engagée, engageante, qui met Paris en ondes, et pour laquelle je me prête au délicat exercice de la chronique resto. Un peu d'indulgence messieurs dames, je débute. D'ailleurs, de l'indulgence, je te reparlerai bientôt. 

En résumé : si tu veux découvrir la grille des programmes de Radio Marais et par la même occasion t'ouvrir l'appétit, retrouve ma chronique 'Man Man Chi' dans la rubrique food 'Bon appétit' PAR ICI. 
Et tu peux aussi aimer d'amour sa page Facebook par ici
#bisou








Aucun commentaire:

Publier un commentaire