mardi 18 décembre 2007

Joies simples : Kitchen Aid, tartine grecque au manouri, petits commerçants

Surprise, surprise ! Et oui, comme tu le sais si bien, fidèle lecteur, les posts de Tronche de Cake arrivent généralement frais et dispos le dimanche matin … Et bien non, pas cette fois, car je dis non au ronron de la routine, non à la monotone habitude, non à l’insipide régularité.
Donc, un post surprise (cache ta joie), fait de bonheurs simples et de grands plaisirs, gustatifs ou non.
Car j’ai enfin reçu mon Dieu, mon Amour, mon Héro, mon bon Génie : mon Kitchen Aid. Rouge.

Cher lecteur assidu, tu sais combien il fut désiré et attendu ; tu sais que je lui avais préparé un autel à la mesure de sa Grandeur, le voilà :

(je viens de me rendre compte que c'est assez effrayant en fait, mais c’est pour rire hein …)

Et une autre (comme on peut le constater, j’ai des pieds) :

Bon, en fait, j’ai encore rien fait avec, faute de temps, et surtout faute de prise électrique à proximité (oui, le concept de cuisine à une seule prise existe, la preuve par la mienne). Mais je le contemple longuement depuis son arrivée en grande pompe, et bientôt, à nous macarons, crèmes fouettées et Chantilly, pétrissages et malaxages intensifs, voire glaces si j’ose m’offrir l’accessoire sorbetière … Bref, merci d’avoir partagé ma joie.

Et pour poursuivre sur les petites joies simples de la semaine – outre la découverte de la fougueuse idylle Carla-Nico, qui m’a valu plus d’un fou rire, notamment quand il dit aux journalistes « mais... comprends pas, pourquoi vous me demandez ça ? » une recette qui n’en est pas une : juste une tartine. Mais une tartine grecque, car oui, lecteur fanatique, tu n’as pas oublié que mes racines remontent à la nuit des temps, de ces temps où les hommes étaient soit nus, musclés, drapés et de marbre, soit barbus, moches et pleins de questions à la con – sacré Socrate. Bref, j’ai eu le droit ce week-end à une cargaison de manouri.


Quézaco, le manouri, me direz-vous – ou pas.
Le manouri remonte lui aussi à la nuit des temps, de ces temps où les brebis n’avaient pas de dents et où les chèvres erraient en paix, peinardes sans aucun Mr Seguin à l’horizon. C’est un fromage grec frais, blanc, fait à base de petit-lait de chèvre ou de brebis, ou d’un mélange des deux, très peu voire pas du tout salé, délicieux en salade ou dans les desserts (on le compare à la feta, mais rien à voir, c'est juste aussi un fromage grec de brebis, et blanc). Un régal. Aucune idée d’où ça se trouve en France, probablement chez les traiteurs grecs (on m’admire beaucoup pour ma perspicacité naturelle).
Bref (3ème fois), je suis fan du manouri, et je me suis donc fait une bonne tartine grecque : une tranche de pain frotté à l’ail, de petits dés de tomate, du manouri, du sel, du poivre, des noix et du miel. 5 minutes au four, un poil de grill, et hop. Alors quand on me dit « naaan, j’ai pas le temps de me faire à manger, j’ai trooop de choses à faire, le saucisson périmé avec du pain de mie rassis, c’est idéal pour l’équilibre de ma flore intestinale », ça a tendance à me crisper – d’autant que, pas plus tard que la semaine dernière, une émission radio pleurnichait sur la déliquescence des repas étudiants, apparemment majoritairement constitué de raviolis et de choucroute en conserve. Et en une bouchée, me voilà sous les bougainvilliers à regarder les éphèbes du coins danser le sirtaki au doux son des bouzoukis ...

Bref (4), une autre joie simple, quoique : depuis que j’ai demandé à ma-boulangère-qui-me-déteste-depuis-trois-ans sa recette de flan (voir mon appel à l'aide de dimanche dernier), non seulement ses fines lèvres rouge carmin forment un sourire perceptible en me voyant, mais en plus, elle me confie sa recette favorite, celle qu’elle fait « pour son homme, parce qu’il adoooooore ça », qui consiste en gros à mélanger du lait, de la semoule, et de la fleur d’oranger. L’explication a bien duré cinq douloureuses minutes (car évidemment, puisqu’elle me détestait, je la déteste aussi depuis trois ans. Et trois ans de haine quasi quotidienne, ça s’oublie pas comme ça), mais je suis fort aise d’entretenir désormais de cordiales relations avec les petits commerçants du quartier (je vous ai déjà parlé du mec qui tient le kiosque de presse ? une joie quotidienne, le genre de personne qui remarque que j’avais disparu pendant 6 mois, qui me tend le Elle tous les lundis matin, et qui me sourit et fait un petit signe de la main à chaque fois que je passe devant, des joies simples j’vous dit)
Bref (5), je sais pas si c’est Noël, mais je suis d’une bonne humeur totale, ce qui est suffisamment rare pour être remarqué, et pourtant, je hais Noël. J’envisage même de faire un don à
1 parisien 1 arbre, c’est dire à quel point je me sens altruiste (altruiste j’ai dit, pas humaniste). Reste plus qu’à élaborer le menu du 24, et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes. J’aurais bien envie de vous parler de la bûche (et pourtant j’aime pas les bûches) que j’ai commandée chez mon Dieu chocolatier, mais chaque chose en son temps.
Sur ce …

***
Tartine grecque au manouri

Frotter une tranche de pain avec une demie gousse d’ail, recouvrir d’une demie tomate épépinée coupée en dés, de morceaux de manouri, de noix hachées et d’un filet de miel. + fleur de sel et quinze tours de moulin à poivre. 5 minutes au four à 180°, 2 minutes sous le grill. Enjoy.

8 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai reçu le mien ce weekend:
    http://cammu.blogspot.com/2007/12/cest-nol-avant-le-temps.html

    Fantastique ce joujou de cuisine.
    :)

    RépondreSupprimer
  2. fofil ( http://fofilcuisine.canalblog.com )18 décembre 2007 23:28

    j'ai adoré te lire :D !!!
    nous avons donc le meme kitchenaid..euhh, sauf que le mien fait moins peur :D ;) (mais tes photos sont superbes quand meme;) )
    tu vas l'adorer!!..j'ai aussi la sorbetière:fonce:la glace y est delicieuse;)
    vivement la ralonge donc,qu'on puisse admirer tes creations culinaires;)

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerais tellement un Kitchen Aid ;-P... Tes tartines sont superbes et si appétissantes!

    Bises et Bonnes Fêtes,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ton KA les pieds dans les flammes, sur l'autel diabolique que tu lui as posé...c'est beau le rouge, mais le blanc c'est bien aussi du moment que c'est KA!

    RépondreSupprimer
  5. hello
    deux tranches de rire cette semaine avec tronchedecake, et en plus des photos hyper marrantes des pieds du cookie masqué au pied de son autel au divin KA... c'est ouf, on dirait noel ! (même si moi j'ai de plus en plus de mal à apprécier noel aussi)
    a bientôt

    RépondreSupprimer
  6. La cuisine à prise unique, je connais, j'ai la même...!
    Et tu as honoré ce dieu-robot comme il se doit: il est vraiment sublime! Par contre le manouri, je ne connais pas mais ça m'a l'air bien sympathique...
    ps: Quinze tours, t'est sûre???

    RépondreSupprimer
  7. oh non boude pas ! toi aussi un jour t'en auras un, il faut prier longtemps, c'est le secret.
    Et pour les 15 tours de moulin à poivre, je parle pour moi (facheuse tendance au surpoivrage)

    RépondreSupprimer
  8. mmm,la belle tartine..
    Si tu savait comme j'aimerais avoir un robot mixer comme le tien...je regarde toujours dans les magasins, mais....c'est trop couteux..qui sait,peut-être un jour..!

    RépondreSupprimer